idea3d impression 3d modelisation - Copie

Modélisation 3D

Une idée, un objet cassé, un croquis, … Nous modélisons pour vous.

service d’ impression 3d sarthe La Flèche Le mans 72

idea3d impression 3d impression - Copie

Impression 3D

Nous mettons notre maitrise de l’impression 3d FMD à votre service.

service d’ impression 3d sarthe La Flèche Le mans 72

idea3d impression 3d optimisation - Copie

Scanner 3D

Envie d’une impression de vous, de votre compagnon a +ou- 4 pattes !

service d’ impression 3d sarthe La Flèche Le mans 72

idea3d impression 3d conseils - Copie

Conseil

Besoin d’aide pour l’achat, le montage ou toutes autres infos sur la 3D.

service d’ impression 3d sarthe La Flèche Le mans 72

IdeOkub La Flèche Le Mans sarthe

blender_55

La modélisation 3D permet de créer des objets en 3 dimensions sur ordinateur. Ainsi, il est possible de réaliser des objets complexes, des environnements, des personnages, des bâtiments, des paysages, etc. à partir de formes simples telles que des sphères, des polygones, des cônes ou encore des courbes qui définissent des structures. Tout est possible. Pour habiller les objets, ceux-ci sont recouverts de textures. Une fois cela fait, même si on commence à avoir des résultats, le travail n’est pas terminé. En effet, il est possible d’appliquer des caractéristiques à chaque élément créé pour le mettre en mouvement par exemple ou pour lui assigner des réactions qui surviendront dans telle ou telle situation. Des sources de lumières peuvent aussi être définies pour éclairer virtuellement les objets, les rendre plus réels et les mettre en situation. Ainsi, la modélisation 3D permet de mettre en situation des objets avant de procéder à leur fabrication. C’est ce que l’on appelle la CAO, la conception assistée par ordinateur. Mais bien sûr il ne s’agit pas de la seule application de la modélisation 3D. En effet, celle-ci sert également de base pour la réalisation de contenus multimédias ou audiovisuels.

En bref l’impression 3D est une technique de prototypage rapide issue du MIT (Massachusetts Institute of Technology) qui permet de fabriquer des objets tridimensionnels à l’aide d’une imprimante 3D, d’un fichier numérique et de certains matériaux (plastique, métal, argile, résine, gré, etc.). Le principe est donc assez proche de celui d’une imprimante 2D classique : l’impression 3D d’un objet réel se fait à partir d’un fichier CAO en le découpant en tranches puis en déposant ou solidifiant de la matière couche par couche. C’est l’empilement de ces couches qui crée un volume.

Les applications de l’impression 3D sont multiples : l’architecture, design, santé, industrie, aéronautique, marketing, etc.

idea3d montage tobeca 2 - Copie

Nous pouvons vous aider à monter votre imprimante 3d en kit.

Plusieurs solution, achat en kit, ou bien achat en pièces détachées.

Hésitez pas à nous contacter.

Processus d'impression 3D

Il faut d’abord partir d’un modèle 3D numérique. Il peut être dessiné à l’aide d’un logiciel de conception assistée par ordinateur (CAO), il peut être scanné en 3D ou encore téléchargé sur internet. Voir la page de ressources pour plus de détails sur les sites en question.

Le fichier CAD est alors exporté dans le format .stl (STéréoLithographie, premier procédé d’ impression 3d). C’est un format de fichier standard qui contient le minimum d’information c’est-à-dire un maillage de triangles représentant le modèle 3D à fabriquer. Un maillage très serré offrira une meilleure précision et sera également plus volumineux.

Un autre logiciel générera le parcours d’outil nécessaire à la fabrication du modèle 3D. Le logiciel va découper le modèle en tranches minces parallèles à la surface de départ. La distance entre les couches est aussi appelée résolution en Z.  Il se peut que certaines sections reposent au-dessus du vide et nécessite un support temporaire pour leur réalisation. La section nécessitant du support est alors recopiée sur les autres sections au-dessous. La simplification du passage en deux dimensions permet au logiciel de générer tout le parcours d’outils automatiquement et simplement pour l’usager. Le matériel de support est également généré automatiquement. Tous les mouvements sont enregistrés dans un fichier .gcode.

Le code G « .gcode » est un langage de programmation de commandes numérique utilisé depuis les années 50. Le code G a l’avantage d’être largement connu et d’être compatible avec un maximum de machines ce qui permet un écosystème de machines et de logiciels très varié et complémentaires.

Tout dépend des moyens de connectivité de l’imprimante 3D. Le fichier .gcode peut être placé directement sur une carte SD, si l’imprimante dispose d’un lecteur de carte SD, et d’un écran de contrôle. Il suffit de sélectionner le fichier pour commencer l’impression.

Il est possible aussi de piloter l’imprimante depuis l’ordinateur avec une connexion USB et un logiciel hôte. Celui-ci fournit une interface pour charger le fichier à imprimer et effectue un suivi de l’impression.

Suite à l’impression, le matériel de support doit être retiré manuellement avec des pinces dans le cas d’un seul extrudeur ou à l’aide d’un solvant dans le cas de support soluble.

Puis nous pourrons passer au post traitement, au besoin -> ponçage avec différents grains, polissage, peinture.

Il existe plusieurs méthodes pour améliorer la finition.

Pour toute demande d’information, d’impressions, de modélisation contactez nous !

makershop-nouvelles-imprimantes-3D-ultimaker
idea3d impression 3d bcn3d
idea3d imprimante-3d-formlabs-form-2